Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Grand écran’ Category

Cette semaine, « Les fils de l’homme » est passé en 2ème partie de soirée sur France 4.

Pas du tout attirée par les films de science-fiction, je me suis dit et pourquoi pas? La critique de Télérama est bonne, et l’histoire ne me déplaît pas trop.

Et hop, 5 minutes après le générique commençait et un monde infécond s’offrait à moi. 2027! Ce n’est pas si loin que ça 2027! On pouvait s’y croire facilement. Sans pour autant utiliser des machines, des appareils technologiquement parlant inimaginables aujourd’hui, ce monde était proche.

L’histoire est cruelle, un monde sans enfants, aucune femme ne pouvant tomber enceinte, une population qui court vers la fin…

J’ai tout de même esquissé un sourire lorsqu’un des personnages raconte comment le taux de mortalité a fortement augmenté, suite à une pandémie de grippe en 2008. Pour un film réalisé en 2005, je dis bravo l’imagination réaliste !

Publicités

Read Full Post »

La semaine dernière, j’ai vu Julie & Julia, tranquillement à la maison.

Ce n’est pas du tout le film du siècle mais cela se laisse se regarder. D’autant plus s’il se trouve que l’histoire semble légèrement coïncider avec mes démarches actuelles.

Je ne connaissais pas du tout l’histoire et ai juste choisi ce film car j’avais en mémoire les affiches dans la rue d’il y a quelques mois. Et donc pas du tout pour son thème.

Il se trouve qu’il s’agit de 2 histoires parallèles, à 2 époques différentes et de 2 femmes : Julie & Julia.

Les 2 cherchaient une occupation à un moment de leur vie, afin de se dérober du quotidien qu’elle connaissait déjà. Et grâce à cela, leur vie a complètement changé.

Leur hobby commun est la cuisine. Si la première a tout fait pour apprendre la cuisine française et l’adapter en publiant des livres de recettes pour les américaines de son époque et qu’elle a rencontré un franc succès, l’autre a cherché a réutilisé le travail de la 1ère en le rééditant totalement et l’adaptant à son époque : elle choisit de cuisiner chacune des recettes du livre en 365 jours et de partager son expérience via son « blog ».

J’insiste sur le mot « blog » car il y a parfois d’étranges coïncidences dans la vie.

Pour moi, il s’agit de regarder cette histoire somme toute banale, qui s’avère refléter mes propres démarches actuelles. Une semaine après avoir publié mon 1er billet sur Raison et Tentation, qui réunit ou réunira mes expériences culinaires ainsi que mes découvertes cinéma, je me retrouve devant un film dont le sujet est cuisine + blog!!

J’ai vraiment trouvé ce hasard amusant et peut-être révélateur.

Et moi, moi qui suis contente de m’échapper de mon quotidien via ce blog et de mesurer mon choix en alimentation depuis quelques semaines seulement, j’ai bien compris le plaisir que Julie & Julia ont pu ressentir en choisissant de prendre les devants et de, tout simplement, faire ce qu’elles avaient envie.

Read Full Post »

Persécution de Patrice Chéreau, sorti le 9 décembre 2009 avec Charlotte Gainsbourg, Romain Duris et Jean-Hughes Anglade

Samedi soir, on est allés au ciné pour découvrir Persécution, dont je ne connaissais pas l’histoire ni le thème. Uniquement attirée par affiche énigmatique et ma confiance en Romain Duris pour détonner et me faire vivre quelque chose de spécial.

Chose promise de manière subliminale, chose due!

J’ai adoré! Certes, certains plans sont un peu trop long à mon goût et auraient pu être écourtés. Mais il faut avouer que Romain Duris réalise une sacrée performance.  Je l’ai vu habité par ce rôle.

Je dirais également avoir remarqué Jean-Hugues Anglade et lui transmet pour l’occasion toute mon admiration (même si cette dernière n’a aucune valeur).

Charlotte Gainsbourg, est elle parfaite, son ton est juste. C’était finalement seulement la deuxième fois que je la voyais jouer. Et j’ai réalisé que l’unique film dans lequel je l’avais vue, c’était L’Effrontée de 1985 !

Sans vouloir révéler l’histoire, j’avais pensé à titre ce billet : Le persécuteur persécuté!

Je vous invite à regarder la bande-annonce et lire les commentaires des internautes sur Télérama.fr.

à bientôt pour un prochain film

Read Full Post »

Twilight 1 -chapitre 1

Hier soir, je me suis dit « et si j’osais? … regarder Twilight! Histoire de savoir ce qu’est cette saga vampiresque dont tout le monde parle depuis des mois. Que ce soit au sujet des bouquins, des films, ou des acteurs.

Je me suis donc installée tranquillement devant ma télé.

Vais-je découvrir un monde totalement nouveau et dans lequel je vais rentrer comme un gant; un peu comme dans le monde de la magie version Harry Potter ?

Et bien non! Pas du tout!

Pendant la 1ère heure du film (qui dure tout de même 2 heures), j’ai attendu que le film commence, qu’un, ou des enjeux émergent, afin de ressentir un suspense dans cette histoire.  Il s’agit tout simplement de la rencontre de 2 ados qui flirtent ensemble.

Bien sûr, Edouard est un vampire et cela, ça va certainement changer la donne. Alors moi je croyais au début que Bella était également une vampire. Et que chacun provenait d’une famille de clans de vampires différents. Un peu comme dans  Roméo Juliette.

A partir du moment où j’ai compris que seul Edouard était vampire, j’ai commencé à cerner le noeud de l’histoire.

Et là, la 2ème et dernière heure du film commence. Ils se découvrent, sautent d’arbres en arbres, se promènent,…

MAIS,

ça y est, on y arrive !  Bella est repérée par un méchant vampire chasseur d’humains. Tin Tin!! (Vous entendez comme moi les battements de tambour signalant le suspense total du film?!?)

Départ inopiné, Fuite obligée, Dispute en famille, … c’est un véritable tourbillon de scènes alarmantes qui se succèdent les unes après les autres.

Cependant, cette armada de scènes ne m’a pas vraiment convaincue et déjà je commençais à faire autre chose tout en suivant le film.

Par respect pour les fins de films, je en raconterai pas cette fin de film, et j’irai voir Twilight 2, histoire de voir si ce 2ème opus est du même genre.

Je n’ai pas pû m’empêcher de penser à une de mes collègues préférées qui se pâme devant Twilight. Cependant, 10 années nous séparent. Si elle m’a convaincue de regarder le film, le film lui ne m’a pas fait revivre ces moments d’euphorie que semblent ressentir de nombreuses jeunes filles actuellement.

à bientôt pour un prochain film !

Read Full Post »